Compléter le montant de sa retraite

Malgré le 1er pilier obligatoire pour toutes les travailleuses et tous les travailleurs suisse et le 2ème pilier qu’il aura cotisé tout au long des années, le travailleur peut voir ses revenus s’amoindrir une fois l’âge de la retraite atteint.

Bien que le 3ème pilier/assurance vie soit facultatif, celui-ci devient vite indispensable si l’assuré souhaite retrouver un niveau de vie similaire à celui qu’il bénéficiait durant sa vie active.

Il pourra alors toucher des rentes provenant à la fois de son 2ème pilier et de son 3ème pilier grâce au système de rente viagère ou se faire virer l’intégralité de son capital sur son compte bancaire.

Le 3ème pilier servira donc à mettre de l’argent de côté pour ses vieux jours et complétera la retraite de façon substantielle.

Protéger ses proches

Le 3ème pilier peut mettre votre famille à l’abri du besoin.

Si l’assuré vient à décéder avant l’âge de la retraite et qu’il avait souscrit à un 3ème pilier, le capital prévu au contrat sera versé à ses héritiers (en règle générale le conjoint survivant puis les enfants). C’est le principal avantage d’un 3ème pilier d’assurances : le capital prévu au départ sera versé en cas de décès, même si l’assuré n’a pas cotisé l’ensemble des primes de son vivant.

Le 3ème pilier parents-enfants permet de verser de l’argent sur un compte tout en conservant le contrôle des fonds une fois que l’enfant sera en âge de le toucher.

De plus, en cas de décès des parents, le capital prévu au contrat lui sera versé à sa majorité sans aucun versement additionnel.

Économiser sur les impôts

Grâce à son avantage fiscal, le 3ème pilier permet de faire des économies d’impôts. Le versement annuel sera déduit, vous permettant de réduire le montant que vous devez à l’administration fiscale.

Nous rappelons ci-dessous les montants maximums déductibles selon le type de 3ème pilier :

3ème pilier 3a lié : le salarié déduira jusqu’à 6’826 CHF par année et un indépendant déduira jusqu’à 34’128 CHF.

3ème pilier 3b lié : défini par le canton de résidence, le célibataire déduira jusqu’à 2’200 CHF et un couple marié 3’300 CHF par année.

Se protéger contre l’accident ou la maladie

Certaines options existent et peuvent vous être proposées lors de la souscription du 3ème pilier. C’est notamment le cas avec l’assurance en cas d’incapacité de gain qui permet à l’assuré qui a choisi l’option de se couvrir lui et ses proches s’il est dans l’incapacité de travailler à la suite d’un accident ou d’une maladie.

L’assurance accident du salarié ne couvrira pas les maladies longue durée et le 1er et le 2ème pilier seront insuffisants pour couvrir ses besoins.

L’option assurance perte de gain n’est donc pas à négliger lors de la souscription du 3ème pilier.

Devenir propriétaire

Grâce au 3ème pilier, devenir propriétaire devient réalité. Outre le fait que pour prétendre à un crédit hypothécaire, l’emprunteur doit apporter 20% de fonds propres, le montage inclus très souvent le 3ème pilier pour financer le 2ème rang.

En mettant en garantie son 3ème pilier, l’emprunteur remboursera une partie de son hypothèque et continuera à déduire fiscalement les primes versées ; il conservera tous les avantages liés au 3ème pilier.

En cas de décès uniquement, les fonds prévus au contrat seront libérés et versés aux héritiers. Ceux-ci pourront ainsi rembourser la dette hypothécaire.

Demande d’offre gratuite et sans engagement

En cliquant sur envoyer, j’accepte que mes données soient transmises à un partenaire afin que ce dernier me fasse parvenir les offres demandées